Un ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation Internationale de la Francophonie à la rencontre de la jeunesse arménienne

JPEG

C’est le samedi 10 octobre que le chanteur haïtien BIC, ambassadeur de bonne volonté de l’OIF, ses musiciens et le groupe de hip-hop lyonnais Pockemon Crew sont allés à la rencontre des jeunes arméniens, pour débattre, échanger, partager, en un mot : faire vivre les valeurs de la francophonie.

Ils ont ainsi été accueillis le temps d’une matinée à l’école 48 qui porte le nom du grand résistant Missak Manouchian et où le français renforcé est enseigné. Cette rencontre autour du thème de « l’esprit de résistance » a rassemblé des élèves des écoles 48, 56, 78 et 119, de l’Ecole française. Visite du musée Missak Manouchian, débat en français avec les artistes, chansons en français et créole ainsi que break dance étaient au rendez-vous. Un moment inoubliable pour les élèves et leurs professeurs où les valeurs de tolérance, de paix, et d’ouverture à la diversité, chères à la francophonie, ont pu être partagées.

L’après-midi, en présence d’élèves des écoles arméniennes et des étudiants de l’UFAR, les artistes ont inauguré à l’Alliance Française l’exposition de l’association de dessinateurs de presse « Cartooning for Peace » consacrée aux caricatures de presse.
Cette inauguration a ensuite été suivie d’un débat sur la liberté d’expression et la liberté de la presse, deux thèmes d’actualité, sur lesquels ont échangé avec intérêt le public présent et les jeunes artistes.

publié le 15/10/2015

haut de la page