Stagiaire étudiant

DEMANDE DE VISA LONG SEJOUR STAGIAIRE ETUDIANT

  • Document ou photocopie manquant = dossier incomplet = risque élevé de refus de visa ;
  • Les pièces du dossier doivent être présentés en deux jeux séparés : un jeu avec les originaux qui vous seront rendus et un jeu avec des photocopies ;
  • Frais de dossier (non-remboursables) : contrevaleur de 99 euros.
  • Tous les documents en arménien, sauf les passeports et les assurances, doivent être traduits en français et notariés.

LISTE DES PIECES A PRESENTER PAR LE STAGIAIRE ETUDIANT EN DEUX JEUX SEPARES (ORIGINAL ET PHOTOCOPIE) DANS L’ORDRE SUIVANT

- 2 formulaires de demande de visa de long séjour dûment remplis et signés

- 3 photographies d’identité récentes aux normes dont 2 collées sur les formulaires. La photo doit faire 4cm de largeur pour 5 cm de longueur avec le visage recouvrant 80% de l’ensemble de la photo

- Passeport (émis il y a moins de 10 ans ayant encore au minimum 1 an et 3 mois de validité et disposant d’au moins 3 pages vierges) + photocopie de la page d’identité.

- Convention de stage entièrement remplie, établie par un établissement agréé et portant le cachet de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Communication, du Travail et de l’Emploi)

- Justificatifs des moyens de subsistance pour la durée du stage : équivalent de 615 euros par mois (depuis le 1er janvier 2010) pouvant être constituées par le cumul de plusieurs sources et justifiées par :

  • la mention dans la convention de stage d’une gratification ou d’une allocation versée par l’entreprise d’accueil ;
  • une attestation bancaire précisant qu’un certain montant a été déposé sur un compte
    bancaire français ou qu’il le sera ultérieurement ;
  • la prise en charge par un répondant en France ou à l’étranger, présentée avec les pièces suivantes : photocopie d’un titre d’identité du répondant (CNI, passeport, titre de séjour en France) et justification de ses ressources (derniers bulletins de salaires, dernier avis d’imposition sur le revenu par exemple) ;
  • la mise à disposition d’un logement gratuit, sur la base d’une attestation de l’hébergeant, peut être estimée à la moitié des ressources exigées : une attestation sur papier libre, signée par l’hébergeant, doit être produite à l’appui de la demande ; photocopie d’un document permettant de vérifier la signature de l’hébergeant (CNI, passeport, titre de séjour délivré par les autorités françaises, permis de conduire, etc.) ;
  • ou justificatif du bénéfice d’un programme de coopération de l’UE ou intergouvernemental

- Hébergement en France : document précisant les conditions d’hébergement du demandeur de visa pendant son stage :

  • s’il s’agit d’un hôtel : réservation et ressources nécessaires pour couvrir les frais ;
  • s’il s’agit d’un hébergement chez un particulier : attestation sur l’honneur + quittance + CNI ; contrat de location et les informations relatives aux conditions de logement
  • s’il s’agit d’un hébergement dans un établissement (ou une institution) ou fourni par un établissement (ou une institution) : attestation de l’établissement ou de l’institution ;
  • ou une lettre fournissant une explication crédible relative aux conditions d’hébergement.

Dans tous les cas, le demandeur doit fournir l’adresse du lieu où il sera hébergé à son arrivée en France, même s’il s’agit d’une adresse provisoire.

- Couverture médicale en France : tout document attestant d’une couverture médicale pendant le séjour en France

> Le cas échéant, d’autres documents supplémentaires peuvent être demandés.

> La comparution personnelle du demandeur de visa au consulat de France est obligatoire.

> La prise de rendez-vous se fait sur notre site internet.

> Il est rappelé que la présentation d’un dossier complet n’entraîne pas nécessairement la délivrance du visa.

publié le 26/01/2016

haut de la page