Réussite du projet « Aidons les enfants autistes » de la fondation Orange

Vendredi 16 mai, Orange Armenia, le centre médical Arabkir et l’Ambassade de France ont salué la réussite du projet pilote d’aide à la formation et l’insertion professionnelle d’un jeune autiste au Centre d’Enseignement Professionnel Franco-Arménien.

Dans le cadre du projet de la fondation Orange Armenia « Aidons les enfants autistes », cette Ambassade a pris en charge les frais de scolarisation pour l’année 2014-2015 d’un jeune autiste, Serguey Malkhasyan, au sein de la section couture du Centre d’Enseignement professionnel Franco-Arménien (CEPFA). L’entreprise « Galoun » a de plus formulé une promesse d’embauche pour le jeune couturier à l’issu de sa formation.

Le bilan du projet s’est fait en présence de l’Ambassadeur de France, M. Henri Reynaud, du Directeur général d’Orange Arménie, M. Gelibter, ainsi que de la directrice d’ArBeS (unité d’accueil de jour spécialisée pour les troubles envahissants du comportement), Mme Manouchak Yeritsyan, et du docteur Ara Baboblyan, directeur du centre médical pour enfants et adolescents Arabkir. Tous ont constaté le succès du projet mené par Orange et auquel l’Ambassade et les deux centres hospitaliers se sont associés.

JPEG - 33.9 ko
Présentation des travaux des élèves de la section couture au Centre d’Enseignement professionnel Franco-Arménien (CEPFA)
JPEG - 27.3 ko
Les ateliers où sont formés les élèves du CEPFA, dont le jeune Serguey Malkhasyan, qui a pu intégrer la formation grâce au programme « Aidons les enfants autistes » d’Orange
JPEG - 58.1 ko
Présentation du projet pilote en présence (de gauche à droite) de M. Gelibter, directeur d’Orange Arménie, S.E Henri Reynaud, Ambassadeur de France, Mme Manouchak Yeritsyan, directrice de l’unité d’accueil de jour spécialisée ArBeS, et du docteur Ara Baboblyan, directeur du centre médical pour enfants et adolescents Arabkir.

En 2013, l’Ambassade a été à l’initiative de la projection du film de l’actrice Sandrine Bonnaire, « Elle s’appelle Sabine », qui retrace un portrait sensible de sa sœur autiste. Un débat avait ensuite été organisé avec le public.

JPEG - 23.3 ko
JPEG - 22.4 ko
La presse était présente pour couvrir ce projet pilote, intégré au programme « Aidons les enfants autistes » de la Fondation Orange Armenia, auquel prend part cette Ambassade.

publié le 16/06/2014

haut de la page