Remise des Palmes académiques au Ministre de l’éducation, SEM Armen Ashotyan, et à M. Mnatsakan Mnatsakanian, Député et ancien maire de Talin [hy]

Le vendredi 27 novembre, l’Ambassadeur de France, M. Jean-François Charpentier, a remis l’insigne d’Officier dans l’Ordre des palmes académiques au Ministre de l’Education nationale, SEM Armen Ashotyan, en remerciement de son implication dans le développement de la coopération bilatérale éducative entre la France et l’Arménie. Cela s’est notamment manifesté par la création du « Programme de coopération éducative, scientifique et culturelle entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République d’Arménie », signé en 2011 par le Président de la République Française en Arménie, ou encore par la promotion des lycées bilingues, ayant abouti par exemple à la création de la section bilingue de l’école 119, inaugurée le 15 mai 2015 avec le Secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur, M. Thierry Mandon. Enfin, l’Ambassadeur a tenu à saluer le soutien constant de M. Ashotyan à l’Université Française en Arménie.

La veille, l’Ambassadeur de France, avait remis l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des palmes académiques à M. Mnatsakan Mnatsakanian, député de l’Assemblée Nationale arménienne et ancien maire de Talin. Lors de son discours, l’Ambassadeur de France a tenu à saluer la francophilie de M. Mnatsakanian qui s’est concrétisée lors de son mandat de maire par la mise en place en 2004 de cours gratuits d’enseignement de la langue française de la maternelle au lycée ainsi que par l’organisation de stages de formation d’été en France pour les enseignants et étudiants francophones arméniens. Cette initiative a permis à plus de 700 jeunes d’apprendre le français et pour certains d’étudier à l’Université française en Arménie. L’implication de M. Mnatsakanian dans le développement des relations franco-arméniennes via la coopération décentralisée, grâce au jumelage entre la ville de Talin et la ville de Bourg-Lès-Valence et à travers son appartenance au groupe d’amitié France-Arménie de l’Assemblée, a aussi été saluée.

publié le 20/12/2018

haut de la page