Projection du film "Comment nous avons joué la révolution"

En 2015, la Lituanie fête le 25ème anniversaire de son indépendance.
« Faire cette révolution avait l’air aussi simple que de tomber amoureux » raconte la réalisatrice après avoir rencontré les porte-paroles de l’Indépendance de la Lituanie entre 1987-1991. Il est dit que l’humour est l’arme la plus puissante contre les systèmes qui s’appuient sur la peur et l’humiliation. Vaclav Havel considérait ainsi que l’Union Soviétique n’avait pas été détruite par les dissidents, mais plutôt “par les jeans et la musique rock”.

Au tout début de la Perestroïka, quelques jeunes copains architectes décident de créer un groupe de rock déjanté, « ANTIS », pour railler le régime soviétique. Leur histoire et l’Histoire se conjuguent alors pour faire de ce groupe le porte-drapeau de la contestation du régime. Sous forme de boutade, « ANTIS » et son interprète principal, Algirdas Kaušpėdas, deviennent les héros de la révolution lituanienne, surnommée « la révolution en chantant ». En 1990, les troupes soviétiques attaquent les locaux de la Télévision nationale lituanienne, qui
était dirigée à l’époque par Algirdas Kaušpėdas. Peu de temps après, l’Union Soviétique s’effondre. Aujourd’hui, que reste-t-il des sourires et des chansons d’« ANTIS » ?

Réalisateur : Giedrė Žickytė
Scénariste : Giedrė Žickytė
Musique : Viktoras Diawara,
Vytautas Bikus
Production : Studio JUST A MOMENT

JPEG

publié le 08/06/2015

haut de la page