Présentation et mission [hy]

L’UFAR est dirigée par un Recteur français, le Professeur Jean-Marc Lavest, assisté d’un Secrétaire général français, Alexandra Thircuir Mens.

L’université française en Arménie : former les dirigeants de demain au service de l’Arménie et des relations franco-arméniennes

La Fondation « Université française en Arménie » (UFAR) est un établissement d’enseignement supérieur créé en 2003 par la volonté des gouvernements français et arméniens.

Ses fondateurs, le Ministère français des Affaires étrangères et l’Ambassade de France en Arménie, les Ministères de l’Education et de la Science et des Affaires Etrangères de l’Arménie ont ainsi manifesté l’importance qu’ils attachent à l’éducation et à la formation des jeunes Arméniens, au service de l’Arménie de demain, et au service des relations d’amitié et de confiance établies entre les deux pays au fil de l’histoire.

Présente depuis l’origine du projet en 2000, l’Université Jean Moulin Lyon 3 est le partenaire académique principal de l’UFAR, et lui permet ainsi de délivrer des doubles diplômes nationaux français et arméniens (Bakalavr/ Licence et Magister/Master) conformément au Processus de Bologne. Des représentants de l’Ambassade de France, des Ministères français et arménien des Affaires Etrangères, du Ministère de l’Education et de la Science de l’Arménie, et de l’Université Jean Moulin Lyon 3 siègent à son conseil d’administration. Celui-ci est présidé par M. Artur Baghdasaryan.

La mission pédagogique et administrative de l’Université est assurée par une équipe de Français et d’Arméniens, placée sous la direction d’un Recteur français. L’Université a pour vocation de former des spécialistes qualifiés correspondant aux nouvelles exigences du marché du travail en Arménie et dans la région économique du Caucase. Les jeunes diplômés de l’UFAR mettent leurs connaissances, leurs compétences et leur expérience internationale au service du développement de l’Arménie et des relations entre l’Arménie, la France et l’Europe et constituent le vivier des dirigeants de demain.

Une Université au service de la francophonie

La connaissance du français n’est pas obligatoire pour entrer à l’UFAR. Pendant les deux premières années, les étudiants suivent, en plus des matières générales et de spécialité, des cours intensifs de français validés par un test reconnu à l’échelle internationale. Sa réussite conditionne la poursuite des études.

A partir de la troisième année, au minimum 20% des cours de spécialité sont délivrés en français. En Master, ce sont près de 50% des cours qui sont dispensés en français, avec l’appui des professeurs de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et de l’Université Toulouse 1 Capitole.

Les stages, en France ou en Arménie, donnent lieu à la rédaction d’un rapport ainsi qu’à une soutenance orale. A cette occasion, les étudiants manifestent leurs capacités à rédiger, mais aussi à présenter un mémoire en français.

L’Université française en Arménie est membre de l’AUF.

Une pédagogie active proposée par un corps professoral arménien et français

Les programmes pédagogiques mis en œuvre à l’UFAR sont conjointement élaborés par l’UFAR, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’Université Toulouse 1 Capitole.

Le corps professoral de l’Université Française en Arménie est composé d’universitaires arméniens et d’universitaires français issus des universités françaises partenaires.

Chaque année, des enseignants missionnés de ces deux universités assurent des cours aux étudiants et participent, avec leurs collègues arméniens, à la mise en œuvre d’une pédagogie permettant l’adaptation des apports théoriques contemporains au contexte économique et culturel arménien.

Le corps professoral compte également de nombreux intervenants professionnels, confrontés quotidiennement aux problèmes et enjeux du monde de travail. Ils sont ainsi capables de transmettre leur expérience aux étudiants et leur permettent d’acquérir, au long de leurs études, des compétences d’analyse et de décision ainsi qu’une remarquable capacité d’adaptation aux réalités concrètes de l’entreprise. Cette collaboration avec des représentants du tissu économique permet l’adaptation des programmes d’enseignement et des outils pédagogiques européens à la réalité arménienne et aux besoins du marché local du travail.

Les enseignants de l’UFAR exercent des positions de management dans les entreprises et les organisations les plus performantes d’Arménie (Yerevan Brandy Company, Brasserie Kotayk, Banque Centrale, MARS, ACRA, DHL, USAID, AEPLAC, Cour constitutionnelle de la République d’Arménie, Cour de 1ère instance Malatia Sebastia d’Erevan, etc..).

Le taux d’insertion professionnelle de ses étudiants est une preuve indiscutable de l’apport de la francophonie dans la zone du Caucase.

Doubles diplômes d’Etat, arméniens et français

Conformément au Processus de Bologne¸ l’enseignement est structuré en deux degrés : Licence /Bakalavr et Master/Magistr.

Les étudiants de l’UFAR obtiennent des doubles diplômes d’Etat arméniens (Bakalavr et Magistr) et des diplômes nationaux français (Licence et Master) de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et de l’Université Toulouse 1 Capitole.

La durée des études en Licence est de 4 ans, correspondant à la phase de transition des universités arméniennes et nécessaires à l’acquisition d’une bonne maîtrise de la langue française. Le Master dure 2 ans.

Site Internet de l’UFAR : FR ARM

publié le 24/08/2018

haut de la page