Paul Ricard ou la passion de créer à l’Ambassade

La Francophonie, c’est aussi l’économie et ses grandes figures : l’Ambassade de France a fait connaitre vendredi 11 avril l’œuvre du grand industriel français Paul Ricard (1909-1997) en Arménie.

L’Ambassade de France a accueilli une table ronde exceptionnelle, consacrée au célèbre industriel français et inventeur du pastis Paul Ricard. La société qu’il a fondée, Pernod-Ricard, emploie aujourd’hui près de 19 000 personnes dans ses 96 sites de production dans le monde, dont la « Yerevan Brandy Company » en Arménie. L’entreprise, mécène de nombreux projets portés par l’Ambassade, avait de nouveau répondu présent pour parrainer cette manifestation.

JPEG - 93.5 ko
Table ronde à l’Ambassade de France sur le lègue de Paul Ricard et ses applications en Arménie

La table ronde, qui a réuni près d’une centaine de participants, dont une majorité de chefs d’entreprises arméniens, a donné lieu à des échanges nombreux et passionnants autour des deux invités d’honneur et intervenants, Michèle Ricard, fille de Paul Ricard et François-Xavier Diaz, directeur général de la société Paul Ricard. Pour l’occasion, l’Ambassade s’était dotée d’un système de traduction simultanée, mis à disposition par l’Université française en Arménie, qui a grandement contribué au dynamisme des débats.

JPEG - 107.1 ko
Les Ambassadeurs français et Suisse ainsi que de très nombreux patrons d’entreprises françaises et arméniennes étaient présents pour cet événement de la Saison de la Francophonie

L’objectif de la table-ronde, tirer des enseignements de l’expérience de Paul Ricard -dont la devise préférée était « Nul bien sans peine »- pour le développement de l’entreprenariat en Arménie. Un but atteint, à en juger par l’enthousiasme des participants à l’issue de l’événement.

Paul Ricard, l’une des grandes figures de l’industrie française, aimait à dire « je n’ai jamais lésiné sur mes rêves ». Il aura toute sa vie fait preuve de capacités exceptionnelles de capitaine d’industrie et de visionnaire, innovant sur tous les plans : la fabrication du produit, le marketing, la démarche de distribution, la communication, la valorisation du personnel de l’entreprise et le développement à l’international.

JPEG - 94.6 ko
Les participants ont montré un très vifs intérêt pour le parcours et la philosophie de celui qui a fait naitre le 2ème groupe de spiritueux mondial

Grâce à Paul Ricard, puis à son fils Patrick, Pernod-Ricard est aujourd’hui au premier rang mondial des spiritueux Premium et de prestige.

JPEG - 51.5 ko
Le cinéaste Robert Guédiguian, autre grand marseillais, a également pris part à l’événement
JPEG - 46 ko
Les deux invités d’honneur, François-Xavier Diaz, directeur général de la société Paul Ricard, et Michèle Ricard, fille de Paul Ricard.

PNG

Un moment culturel a clôturé cet hommage, avec à 20h au cinéma Moskova la projection du film de Jacqueline Audry, « La caraque blonde », produit par Paul Ricard. Ce western provençal a su parler au cœur des Arméniens avec ses différents thèmes, les liens familiaux et intergénérationnels, l’attachement au pays et à ses traditions, l’envie d’ailleurs et l’enracinement… et l’amour qui réconcilie.

"La caraque blonde", western provençal produit par Paul Ricard. - JPEG

publié le 22/04/2014

haut de la page