Participation de l’Ambassadeur à « La Journée mondiale de lutte contre le sida 2014 » dans le cadre de la conférence nationale initiée par le Ministère de la santé.

La France a su nouer un dialogue constructif avec le Ministère de la santé et l’Instance de coordination nationale du Fonds mondial en Arménie pour contribuer à la lutte contre le VIH/SIDA en Arménie, dans l’intérêt des malades.

En initiant au sein du G8 la création du Fonds mondial et en soutenant continuellement cette initiative, la France a contribué à infléchir durablement les tendances épidémiologiques en matière de VIH/Sida, de tuberculose et de paludisme dans le monde.

JPEG

La France est le deuxième contributeur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et le premier contributeur d’UNITAID, qui vise à faire baisser les prix des traitements des médicaments : 1,2 milliard USD entre 2006 et 2013.

JPEG

Concrètement, la contribution indirecte de la France au Fonds mondial est équivalente à 5% de la contribution globale française au Fonds chaque année.

En Arménie, la France a contribué depuis 2003 à hauteur de 6 millions de dollars, s’inscrivant dans l’Objectif du Millénaire pour le Développement 6 : combattre le VIH/Sida, le paludisme et d’autres maladies.

JPEG

La France s’attache particulièrement à l’efficacité de l’aide et au renforcement des capacités de gestion des Instances de coordination nationale.

Elle mobilise à cet effet son expertise, par la promotion du financement innovant de l’Initiative 5%.

JPEG

Cette dernière a permis de mettre en place une mission d’expertise visant à renforcer les capacités de gestion de l’Instance de coordination nationale dans le cadre du Nouveau modèle de financement du Fonds mondial.

Un second projet vient d’être approuvé pour pour assister les politiques du Gouvernement arménien dans la prise en charge des malades dans le cadre du plan national.

JPEG

L’intervention du Professeur Dominique PEYRAMOND, Chef de service des maladies infectieuses et tropicales CHU de Lyon, actuellement en mission en Arménie afin d’explorer les possibilités d’une coopération entre le CHU de Lyon et l’hôpital des maladies infectieuses NORK a permis de faire le point sur l’état des recherches et des soins prodigués contre le virus du VIH/SIDA.

Il fera également une intervention le deux décembre à 15h30 sur « la transmission du VIH/SIDA au sein du fœtus » auprès des spécialistes du Centre nationale SIDA en Arménie.

publié le 25/05/2017

haut de la page