Palme d’or pour "La vie d’Adèle"

Le réalisateur Abdellatif Kechiche et ses deux actrices Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux se sont vus décerner ensemble dimanche la Palme d’Or du 66e festival de Cannes pour le film français "La vie d’Adèle".

Les actrices en pleurs et le réalisateur ont été longuement ovationnés pour ce film racontant la passion brûlante entre deux femmes.

« Je voudrais dédier ce prix, ce film à cette belle jeunesse de France qui m’a beaucoup appris sur l’esprit de liberté », « le vivre-ensemble », ainsi qu’à « une autre jeunesse, de la révolution tunisienne, pour leur aspiration à vivre eux aussi librement, et aimer librement », a déclaré Abdellatif Kechiche.

Pa railleurs, le Prix d’interprétation féminine de ce 66e festival de Cannes a été décerné à l’actrice franco-argentine Bérénice Bejo pour son rôle de mère déchirée dans « Le Passé » de l’Iranien Asghar Farhadi.

publié le 27/05/2013

haut de la page