Les coopérations décentralisées s’engagent pour le climat [hy]

JPEG

L’Ambassade de France en Arménie a organisé à l’Alliance Française, samedi 14 novembre, une table-ronde avec des élus français de la région Rhône-Alpes autour des enjeux de la COP 21 et le rôle des collectivités territoriales dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Cette rencontre a réuni une quarantaine de participants, dont de nombreux élus de communes arméniennes, des associations environnementales et éducatives et des organisations internationales (PNUD, UNIDO…).

Au cours de cette table-ronde modérée par M. Jean-Michel Kasbarian, conseiller de coopération et d’action culturelle, les élus français et arméniens ont échangé sur les solutions développées par les collectivités locales. En particulier, M. Edouard Simonian, Conseiller régional délégué aux parcs naturels régionaux de la région Rhône-Alpes, a présenté les dispositifs et les innovations technologiques dans le domaine des énergies renouvelables (solaire, biomasse). M. Vanik Berberian, Président de l’association des maires ruraux de France, a fait état des actions menées par les communes rurales de la région Rhône-Alpes dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments, les énergies renouvelables (chauffage au bois), la contribution des entreprises à travers la fiscalité carbone. Les interventions des collectivités arméniennes ont porté principalement sur l’efficacité énergétique des bâtiments publics, la gestion des déchets, l’usage d’énergies alternatives mais aussi sur le financement des projets, compte-tenu de la faiblesse des subventions publiques et des ressources limitées des 900 communes d’Arménie.

Les contacts établis laissent espérer des coopérations bilatérales dans le domaine, en particulier dans le cadre de la convention de partenariat entre l’association des maires ruraux de France et l’association des communes d’Arménie.


JPEG

publié le 23/11/2015

haut de la page