L’enseignement du français en Arménie [hy]

1. Une baisse dans l’apprentissage du français

On estime à 250 le nombre d’écoles où le français est enseigné (sur 1 360 écoles dans le pays), dont 45 à Erevan. On peut raisonnablement estimer à 55 000 le nombre d’élèves apprenant le français dans le secondaire, tous niveaux confondus, en 2011.

Néanmoins, on peut constater un recul de l’apprentissage du français au profit de l’anglais, menant au développement de nouveaux axes prioritaires de politique linguistique :

- La mise en œuvre de la Convention relative à l’enseignement du français (français renforcé et programmes complémentaires) dans les établissements scolaires de la République d’Arménie, signée entre le Ministère des Affaires étrangères et européennes de la République Française et le Ministère de l’éducation et de la science de la République d’Arménie le 18 mars 2011.

- La création d’un lycée franco-arménien, comme le permet maintenant la Loi de l’éducation de décembre 2010 et suite à l’annonce faite par le Président de la République lors de sa visite d’Etat à Erevan les 6 et 7 octobre derniers.

2. Les filières « bilingues »

Le Comité de la langue de la République d’Arménie a précisé en 1995 que la « langue littéraire arménienne » devait être « langue d’enseignement » sur le territoire de la République d’Arménie pour tout l’enseignement secondaire.

On ne peut donc parler de l’existence de classes bilingues en Arménie, au sens où nous l’entendons habituellement, mais de classes à programmes complémentaires. Il s’agit de cours de Disciplines Non Linguistiques, optionnels, enseignés après 15h00 et payants. Conséquemment, ils ne peuvent figurer sur le diplôme de fin d’études de l’élève.

A la rentrée 2012, suite à un plan de relance de l’enseignement à programmes complémentaires, celui-ci concernera 5 établissements (niveau Lycée) : les écoles 83, 119, 105 et 127 d’Erevan ainsi que l’école 3 de Gumry.

3. Le français renforcé

La création de classes à français renforcé, dont l’enseignement sera inscrit dans le programme éducatif officielle de la République d’Arménie, est prévue pour la rentrée 2012/2013.

Il s’agit de la mise en œuvre d’une mesure importante dans le cadre de la Convention relative à l’enseignement du français du 18 mars 2011. 4 classes de français renforcé seront ainsi ouvertes à Erevan, en 2ème année d’enseignement (élèves âgés de 7 ans) et à raison de 2 heures par semaine.

publié le 02/03/2012

haut de la page