L’Université française en Arménie (UFAR) [hy]

JPEG

L’Université française en Arménie (UFAR) est un établissement d’enseignement supérieur créé en application de l’accord de coopération culturelle, scientifique et technique entre les gouvernements français et arménien.

Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française et l’Ambassade de France en Arménie, ont ainsi manifesté la forte importance qu’ils attachent à l’éducation et à la formation des jeunes Arméniens, au service de l’Arménie et des relations entre l’Arménie et la France. Il s’agit, pour la France d’un outil majeur de sa relation de coopération avec l’Arménie. L’Ambassade de France a soutenu l’UFAR de manière importante, y compris sur le plan budgétaire, depuis sa création.

L’UFAR a pour objectif de devenir un modèle de l’enseignement supérieur dans le Caucase et une université française à l’étranger de référence.

L’UFAR s’attache à former des jeunes afin d’en faire des dirigeants intègres, responsables et ouverts sur le monde. En 2022, l’UFAR compte environ 1800 étudiants (en licence, master et cours préparatoires), une dizaine de doctorants et plus de 2500 anciens. L’Université a pour vocation de préparer des spécialistes de haut niveau correspondant à la demande du marché du travail arménien, capables d’apporter leurs compétences, connaissances et savoir-faire au profit du développement économique de l’Arménie et des relations entre l’Arménie, la France et l’Europe.

L’UFAR offre des formations dans les cinq filières suivantes :

Grâce aux partenariats académiques avec l’Université Jean Moulin - Lyon III (droit, marketing, gestion, finances) et l’Université Toulouse III - Paul Sabatier (informatique et mathématiques appliquées), l’UFAR délivre des doubles diplômes français/européen et arménien, reconnus par l’Etat.

JPEG

Plusieurs éléments font de l’UFAR une université unique : la professionnalisation, l’ouverture sur le monde, et la féminisation.

  • Une preuve factuelle de la professionnalisation réside dans le fait que plus de 92% des anciens des 15 promotions de l’UFAR travaillent. De même, l’enseignement alterne théorie et pratique, avec beaucoup d’études de cas et de projets industriels, animés par une multitude d’enseignants spécialistes.
  • Un élément de différenciation de l’UFAR par rapport à sa concurrence est le lien que l’UFAR crée pour ses étudiants avec l’Europe et le monde. En obtenant un double diplôme (européen/français et arménien), en approfondissant des langues étrangères (notamment le français), en étant en contact fréquent avec des enseignants étrangers, les étudiants de l’UFAR se trouvent immergés dans un contexte international.
  • Avec 73,6% étudiantes, l’UFAR est un lieu de formation d’une élite féminine en Arménie. De même, l’UFAR dispose de presque 60% d’apprenantes en informatique et aussi en finances.

Pour plus d’informations : site de l’Université française en Arménie

publié le 05/05/2022

haut de la page