"L’Homme que j’ai tué", de Ernst Lubitsch, au cinéma Moscou, vendredi 19 septembre, 18h00

Le film commence à Paris, le 11 novembre 1919, premier anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale. Paul Renard, un vétéran de la guerre, confesse à un prêtre qu’il a tué un soldat allemand durant le conflit, alors que ce dernier écrivait une lettre à sa famille. Malgré l’absolution religieuse, Renard, toujours accablé de remords part pour l’Allemagne pour retrouver la famille de l’homme qu’il a tué et se faire pardonner. Dans une petite ville allemande, le docteur Hölderlin et sa femme vivent avec Elsa, la fiancée inconsolable de Walter, leur fils tué à la guerre par Paul Renard. Le film raconte le douloureux cheminement de la famille et du village allemand qui les mène de la haine à la réconciliation, à travers le travail du deuil et le pardon.

Cinéma Moscou, vendredi 19 septembre, 18h00 (film en français, sous-titré en anglais)

publié le 24/05/2017

haut de la page