Journée mondiale de la liberté de la presse 2012 : hommage à Gilles Jacquier, Lucas Deloga et Rémi Ochlik

A l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse et pour marquer l’attachement de la France à cette liberté fondamentale, le ministère des Affaires étrangères et européennes rend hommage à Lucas Deloga, Gilles Jacquier et Rémi Ochlik, journalistes et photographes français morts en reportage, en Tunisie (2011) et en Syrie (2012).

A travers eux, le Quai d’Orsay rend hommage au courage, à la liberté, au talent des photographes et des journalistes qui partout dans le monde, malgré la censure et la répression, prennent des risques pour nous informer sur les réalités du mondes et pour nous alerter contre la manipulation des informations et des idées.

En exerçant leur métier, leur devoir d’informer, c’est aussi notre liberté qu’ils défendent. Ils mettent des mots, des images et des sons sur les souffrances, et aussi sur les espoirs de ceux qui, sans eux, seraient condamnés au silence.

Déclaration du Ministre des Affaires étrangères et européennes

JPEG - 250.5 ko
Le 17 janvier 2011 à Tunis, Lucas nous quittait alors qu’il couvrait la "Révolution du Jasmin"
Photo : Corentin Fohlen
JPEG - 119.7 ko
Gilles Jacquier en Afghanistan en 2009
Photos : Caroline Poiron
JPEG - 132 ko
Portrait Rémi Ochlik
Rémi OCHLIK/IP3

publié le 04/05/2012

haut de la page