Jean Tirole lauréat du prix Nobel d’économie 2014

Le prix Nobel d’économie 2014 a été attribué au Français Jean Tirole, chercheur à l’université de Toulouse. Il est primé pour son « analyse de la puissance du marché et de la régulation », a annoncé le jury dans un communiqué.

Présenté par le Comité Nobel comme « l’un des économistes les plus influents de notre époque », il est le troisième Français à recevoir la prestigieuse distinction après Gérard Debreu en 1983 et Maurice Allais en 1988.

Né à Troyes, d’un père médecin et d’une mère enseignante en lettres, Jean Tirole se dirige d’abord vers les mathématiques, intègre l’Ecole Polytechnique, et découvre l’économie sur le tard, à 21 ans. Ingénieur des Ponts et chaussées, il choisit ensuite de faire doctorat d’économie aux États-Unis, au Massachusetts Institute of Technology. Il arrive à Toulouse en 1991, et y est l’un des fondateurs de l’Institut d’économie industrielle, qui sera le berceau de ce qu’on appelle aujourd’hui « école de Toulouse » en économie.

Après avoir été médaille d’or du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) en 2007, Jean Tirole remporte les huit millions de couronnes (878.000 euros) attachés au prix Nobel. C’est la première fois depuis 2008 qu’il est attribué à un seul économiste.

L’attribution du Nobel à ce Français illustre le succès rencontré actuellement par les économistes français. Cet été, le Fonds monétaire international dressait la liste des 25 chercheurs qui, selon le FMI, « façonnent la manière dont nous pensons l’économie globale ». Parmi ces économistes figuraient sept Français, dont Thomas Picketty.

JPEG

publié le 13/10/2014

haut de la page