Forte représentation arménienne aux 7ème Jeux de la francophonie à Nice [hy]

JPEG - 44.2 ko
Le Président de la République ouvre la 7ème édition des Jeux de la Francophonie Հանրապետության նախագահը բացում է ֆրանկոֆոնիայի միջազգային 7-րդ խաղերը

C’est le samedi 7 septembre qu’ont été officiellement inaugurés par le Président de la République française les 7ème Jeux de la francophonie, organisés en France, à Nice. Ces jeux accueilleront jusqu’au 15 septembre près de 3000 participants venus de 75 pays.

Créés en 1987 lors du deuxième sommet des chefs d’État de la francophonie, ces jeux permettent de rapprocher la jeunesse des pays de la francophonie en faisant connaître l’originalité des cultures de ces pays dans toute leur diversité et développer les échanges artistiques entre les pays francophones. Ils favorisent l’émergence de jeunes talents artistiques francophones sur la scène artistique internationale et contribuent à la préparation de la relève sportive francophone en vue de sa participation à d’autres grands événements sportifs.

A Nice, la délégation arménienne, conduite par le Ministre des sports et de la Jeunesse, M. Yurik Vardanyan et la Vice-ministre de la culture, Mme Arev Samuelyan, compte 34 concurrents et 13 officiels, principalement dans le domaine sportif, les sports de combat, le cyclisme sur route et l’athlétisme étant les disciplines les plus représentées. Cette importante délégation de haut niveau, témoigne de l’intérêt de l’Arménie pour ces premiers Jeux auxquels le pays participe en tant que membre à part entière de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Dès le premier jour des Jeux, le Dimanche 8 septembre, deux sportifs arméniens, Ohan Gikinian (55kg) et Narek Sirounian (66 kg), ont remporte les médailles d’or dans la lutte gréco-romaine. Et le lendemain, le 9 septembre, c’était le tour de Victor Kazichvili (96 kg) de remporter une troisième médaille d’or pour l’Arménie, toujours dans la même discipline.

Ainsi, selon le classement provisoire, l’Arménie se retrouve quatrième (derrière la France, le Canada et la Roumanie) en quantité de médailles gagnées.

Parmi les artistes de la délégation culturelle, la concurrente dans le domaine de la littérature, Mlle Chouchanig Tamrazian, est une ancienne boursière du gouvernement français, titulaire d’un doctorat de littérature française de l’université de Montpellier. Depuis la rentrée de septembre, elle enseigne le français au collège de la Fondation École française d’Erevan.

Pour plus d’informations : le site officiel des Jeux

JPEG

publié le 10/09/2013

haut de la page