« Elle s’appelle Sabine », film bouleversant sur l’autisme, au cinéma Moscou. [hy]

« Elle s’appelle Sabine » est un film documentaire de Sandrine Bonnaire qui trace un portrait sensible de sa sœur autiste. Ce film sera projeté le 31 octobre au cinéma Moscou d’Erevan (entrée gratuite), dans le cadre des "Jeudis du cinéma" et à l’initiative de l’Ambassade de France et de la Fondation Orange Arménie qui mènent de nombreuses actions en faveur de l’autisme en Arménie.

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2007 et César du meilleur film documentaire en 2009, « Elle s’appelle Sabine » est le premier long métrage de l’actrice Sandrine Bonnaire. Pendant deux ans, l’actrice a filmé sa sœur cadette Sabine, 38 ans, atteinte d’autisme, dans sa vie de tous les jours au sein d’une structure d’accueil spécialisée. Complété par des images de l’adolescence de Sabine, Sandrine Bonnaire signe là un portrait bouleversant de cette jeune fille "différente", déscolarisée après l’âge de 12 ans - au collège, elle a réagi aux moqueries de ceux qui l’appelaient "Sabine la folle" en se blessant, se mordant, se griffant ou se déshabillant dans la cour.

Synopsis

Elle s’appelle Sabine->http://www.dailymotion.com/video/xbclpv_elle-s-appelle-sabine_webcam] par Mosaique-Films

Ce film est diffusé en Arménie à l’initiative de l’Ambassade de France, très impliquée dans l’insertion des jeunes autistes. Grand cause nationale en France où il concerne quelques 400 000 personnes, l’autisme fait depuis 2012 l’objet d’une attention particulière de l’Ambassade de France en Arménie. Celle-ci est résolument engagée dans un projet pilote d’aide à la formation et à l’insertion professionnelle de jeunes autistes, en partenariat avec le Centre d’Enseignement Professionnel Franco-Arménien (CEPFA) et la Fondation Pédiatrique Unifiée de Bienfaisance Arabkir, dans le cadre du projet « Aidons les enfants autistes » initié en 2010 par la Fondation Orange Armenia.Doté d’un budget annuel de 30 000 euros, ce projet vise à améliorer la santé, le développement, l’éducation et les comportements sociaux des enfants avec autisme et d’autres handicaps de la communication afin de faciliter leur intégration dans la société. « Aidons les enfants autistes » met également en place différentes activités visant à la sensibilisation du grand public à l’autisme à travers le pays : aide au dépistage, formation continue des équipes enseignantes et camp d’été spécialisé.

JPEG - 42.6 ko
Des enfants autistes au camp d’été Orange en 2012

En 2012, l’Ambassade a contribué à la venue en France de deux spécialistes arméniens pour y étudier les dispositifs en matière de scolarisation des enfants en milieu ordinaire et d’insertion professionnelle. Cette année, elle participe à la sensibilisation de l’opinion arménienne à la problématique de l’autisme et prend en charge les frais de scolarisation d’un jeune autiste au sein de la section couture du CEPFA. Le caractère novateur du projet a retenu l’attention du Ministère de l’éducation arménien qui a désigné un interlocuteur pour suivre de près l’évolution de ce programme pilote. A long terme l’objectif serait de pouvoir transférer cette expérience aux autres écoles spécialisées d’Arménie.

Plus d’information en anglais sur les actions d’Orange ici et

JPEG - 63.5 ko
"Elle s’appelle Sabine", film-documentaire de Sandrine Bonnaire
Genre : Documentaire

Durée : 85 minutes (1h25)

Entrée gratuite

Date de sortie : 30 janvier 2008 en France

publié le 19/03/2014

haut de la page