Déplacement de Jean-Yves Le Drian dans le Caucase du sud (26-28 mai 2018)

Jean-Yves Le Drian effectuera du 26 au 28 mai un déplacement dans le Caucase du sud. Il se rendra successivement dans les trois pays de la région : en Géorgie, en Azerbaïdjan et en Arménie.

Ces visites comporteront deux dimensions essentielles : d’une part, la présence aux célébrations organisées à l’occasion du centenaire de la proclamation des premières Républiques dans chacun des pays de la région ; d’autre part, le renforcement de nos relations avec chacun de ces pays.

Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères participera à Tbilissi, Bakou et Erevan aux commémorations de la proclamation de l’indépendance de ces trois républiques en 1918.

La participation de la France aux cérémonies du centenaire des indépendances illustre l’ancienneté de nos relations bilatérales, auxquelles Jean-Yves Le Drian donnera une nouvelle impulsion à l’occasion de cette visite : il aura des réunions de travail avec ses homologues et sera reçu par les chefs d’Etat ou de gouvernement.

Ces entretiens permettront de renforcer notre dialogue politique en mettant l’accent sur la primauté de l’Etat de droit, la bonne gouvernance et le respect des libertés individuelles et collectives. Jean-Yves Le Drian soutiendra les projets de nos entreprises pour renforcer notre présence économique et commerciale. Enfin, il promouvra les coopérations éducatives appuyées sur nos établissements scolaires, l’enseignement du français et les partenariats universitaires.

En Géorgie, le ministre rencontrera le président Margvelashvili, le Premier ministre, M. Kvirikashvili, et le ministre des affaires étrangères, M. Janelidzé. Il assurera ses interlocuteurs du soutien de la France à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du pays dans ses frontières internationalement reconnues.

Jean-Yves Le Drian participera à la prise d’armes organisée sur la place de la liberté de Tbilissi pour le centenaire de la première république. Ce sera l’occasion de saluer la fraternité d’armes entre soldats français et géorgiens, engagés côte à côte dans des opérations de maintien de la paix, particulièrement en République Centrafricaine.

Le ministre inaugurera une exposition présentant une sélection d’archives diplomatiques conservées par le ministère des Affaires étrangères sur les relations entre la première République de Géorgie et la France, où le gouvernement en exil fut accueilli à partir de 1921.

Jean-Yves Le Drian signera un accord de coopération universitaire visant à établir une université franco-géorgienne sous forme d’un réseau de partenariats dispensant des formations conjointes et délocalisées.

En Azerbaïdjan, le ministre aura des entretiens avec le président Aliyev, la Première vice-présidente, Mme Mehriban Aliyeva, le ministre des Affaires étrangères, M. Mammadyarov et le ministre des Finances, M. Sharifov. M. Le Drian procèdera à un tour d’horizon des sujets d’actualité internationale et évoquera les relations bilatérales. Sur le plan économique, notre coopération sera renforcée par la signature d’accords entre industriels des deux pays et par la perspective possible d’offres de formations adaptées aux besoins du marché.

Jean-Yves Le Drian visitera l’université franco-azerbaïdjanaise, ouverte en 2016 et en essor rapide. Dans ces locaux, construits par le gouvernement azerbaïdjanais, Jean-Yves Le Drian inaugurera une exposition d’archives françaises consacrées à la première République d’Azerbaïdjan. Le ministre aura également un échange avec les étudiants.

En Arménie, le ministre aura un échange avec le président Sarkissian, le Premier ministre, M. Pachinian, et le ministre des affaires étrangères, M. Mnatsakanian. Il sera le premier ministre européen à rencontrer les nouvelles autorités.

Jean-Yves Le Drian examinera avec ses interlocuteurs les différents aspects de nos relations, y compris les moyens de renforcer les échanges économiques. La signature d’un accord d’établissement de l’Agence française de Développement en Arménie marquera une étape dans l’approfondissement de notre coopération économique.

Le ministre visitera l’université française en Arménie, fleuron de notre coopération éducative. Il y rencontrera les étudiants, dont le nombre va croissant, et qui pourront, à partir de septembre 2018, s’inscrire dans une nouvelle filière de mathématiques appliquées et informatique.

publié le 25/05/2018

haut de la page