A la mémoire d’Arsène Tchakarian [hy]

L’Ambassade de France en Arménie salue la mémoire d’Arsène Tchakarian, Résistant, membre des FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans - Main-d’œuvre immigrée), dernier survivant du Groupe Manouchian, décédé le 4 août à Villejuif à l’âge de 102 ans.

Compagnon d’armes de Missak Manouchian, poète arménien et militant communiste, Arsène Tchakarian, issu d’une famille arménienne qui a fui le Génocide, rejoint la Résistance dès 1940 après avoir combattu dans l’armée française en 1939-40.

Le Groupe Manouchian est à l’origine de nombreux actes de résistance contre l’occupant nazi. 23 de ses membres sont exécutés par les nazis le 21 février 1944 au Mont Valérien. Croyant tirer prétexte des origines étrangères des membres du groupe pour les dénoncer comme terroristes et criminels, l’occupant diffuse « l’affiche rouge » qui a pour effet contraire de faire prendre conscience aux Français du rôle des immigrés dans la Résistance.

Le Groupe Manouchian et les FTP-MOI rappellent ce que la Libération de la France doit aux combattants étrangers, souvent apatrides, au moment où ils se sont engagés dans la Résistance française.

Tout au long de sa vie, Arsène Tchakarian n’aura eu de cesse de témoigner de son engagement, de défendre les valeurs portées par la Résistance et de les transmettre aux nouvelles générations à travers de nombreuses interventions dans les établissements scolaires.

L’Ambassade de France adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches.

JPEG

« Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L’affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents »

Louis Aragon, Strophes pour se souvenir, 1956

publié le 06/08/2018

haut de la page