A Gumri, l’Ambassadeur participe à une cérémonie du souvenir à la mémoire des victimes du séisme de 1988 [hy]

Le 7 décembre 1988, il y a 25 ans, un tremblement de terre de magnitude 6,9 sur l’échelle de Richter, avec pour épicentre Spitak, dévastait sept villes du Nord de l’Arménie dont la seconde ville du pays, Gumri, alors appelé Léninakan, faisant plus de 25 000 morts et 500 000 sans-abris.

C’est en compagnie d’une délégation de quatre députés français du groupe d’amitié parlementaire France-Arménie, M. René Rouquet, Mme Valérie Boyer et MM Jean-Pierre Delannoy et Guy Tessier, que l’Ambassadeur de France, M. Henri Reynaud, a participé à une émouvante cérémonie du souvenir, avec un dépôt de gerbes au mémorial des victimes. Cette cérémonie avait été précédée de deux rencontres, avec le gouverneur de la région du Shirak puis avec le maire de Gumri, qui ont tenu à remercier chaleureusement la France pour son engagement dès les premiers jours de ce tragique événement.

JPEG - 45.8 ko
Le séisme du 7 décembre 1988 a causé la mort de plus de 25000 personnes.

Trois documents d’époque, des télégrammes diplomatiques du Ministère français des Affaires Etrangères datés des 8, 9 et 10 décembre 1988 (disponibles plus bas) témoignent de cette solidarité de la France et de la diaspora arménienne, fortement soutenue par les collectivités locales françaises.

Le séisme de 1988 aura marqué le renouveau de l’intérêt de la diaspora arménienne de France pour l’Arménie, plongée dans le tournant politique majeur de la perestroïka gorbatchévienne qui allait conduire à son indépendance avec la fin de l’URSS. C’est aussi le début de l’engagement des communes, départements et régions de France en Arménie, à l’origine des nombreuses coopérations décentralisées entre collectivités françaises et arméniennes qui contribuent aujourd’hui fortement à la coopération bilatérale entre les deux pays.

JPEG - 13.4 ko
La délégation française a déposé une gerbe en mémoire des victimes du séisme
JPEG - 13 ko
Un office religieux a également eu lieu lors de cette journée de recueillement
JPEG - 11.8 ko
Le Maire de Gumri et l’Ambassadeur, lors de la cérémonie
JPEG - 8.2 ko
Le groupe parlementaire d’amitié France Arménie était aussi représenté, ici la députée Mme Valérie Boyer.
PDF - 81.6 ko
Télégramme diplomatique du 10 décembre 1988
(PDF - 81.6 ko)
PDF - 62.7 ko
Télégramme diplomatique du 8 décembre 1988
(PDF - 62.7 ko)
PDF - 57.4 ko
Télégramme diplomatique du 9 décembre 1988
(PDF - 57.4 ko)

Crédits photographiques : Ambassade de France/ wolrd66.com

publié le 20/12/2013

haut de la page